MENU
Retour à la liste
Reportage

Le tourisme fluvial en Hongrie à bord des bateaux NICOLS

NICOLS, via son partenaire local MAHART, propose à partir de 2020 deux nouvelles bases nautiques en Hongrie, situées :

  • A Tokaj : à l’intersection de deux voies d’eau, la rivière Tisza et la rivière Bodrog.
  • A Kisköre : sur la rivière Tisza, avec possibilité aussi de naviguer sur le «Tisza-Tó » ou « lac de Tisza » entre Kisköre et Abádszalók.

La future base de Kisköre, équipée d’une tour avec vue panoramique sur le lac et ses environs

 

Peut-on naviguer sans permis en Hongrie ? Et à partir de quel âge ?

En Hongrie comme en France, la législation autorise la navigation sans permis, à la condition d’avoir reçu une instruction théorique et pratique lors de l’embarquement. Comme en France, il vous sera délivré une « carte de plaisance » après avoir reçu cette instruction à la navigation. Attention toutefois à l’âge du capitaine : il est de 21 ans minimum si vous n’êtes pas titulaire du permis (ou 18 ans si vous êtes déjà titulaire du permis rivière).

 

Quelles sont les conditions de navigation en Hongrie ?

La Tisza est une rivière de près de 1000 km de long, dont 240 km sont ouverts à la navigation de plaisance sans permis ; tout comme la rivière Bodrog, sur laquelle vous naviguerez aussi, voici deux voies navigables qui ont conservé leur caractère naturel et sauvage. On peut naviguer aussi sur une une petite partie du lac de Tisza-Tó, aussitôt après avoir quitté la base de Kisköre, pour rejoindre le port d’Abádszalók. A noter que la plus grande partie du lac de Tisza-Tó située à proximité de Poroszló n’est pas navigable par bateau (c’est une vaste étendue sauvage), on le longe toutefois en empruntant la rivière du même nom (Tisza). Si vous souhaitez vous aventurer sur le Lac de Tisza-Tó lui-même, vous pourrez le faire en commandant en avance un canöe ou un kayak.

Les eaux de la Tisza venant des montagnes, les crues sont fréquentes au printemps sur la partie nord (région Tokaj) c’est pourquoi la navigation en Hongrie n’est ouverte qu’à partir du mois de mai, afin d’assurer une navigation dans des conditions confortables et sécurisées pour les plaisanciers. La partie sud quant à elle (région de Kisköre) n’est quasiment pas impactée par ces variations de niveau d’eau, grâce à la présence de barrages hydro-électriques (barrage de Tiszalök et barrage de Kisköre) qui régulent le niveau du cours d’eau.

Le courant peut sensiblement impacter votre rythme de croisière : pensez-y pour organiser votre parcours ! Ainsi, lorsque vous remontez en amont de la rivière donc à contre-courant (direction nord) vous avancerez plus ou moins à 6km /heure. Lorsque vous redescendez la rivière direction Sud, vous profitez du courant (4 km/h en moyenne) et vous naviguerez donc à environ 10 ou 12 km/h. S’il n’y a pas de limite officielle à la vitesse de navigation, vous devez toutefois réduire votre vitesse au minimum si vous croisez d’autres bateaux ou embarcations de loisir afin de ne pas causer de vagues.

La navigation est autorisée du lever du soleil au coucher du soleil : attention, en été le jour commence à tomber tôt, dès 20h (en hiver à partir de 16h), ne vous laissez pas surprendre !

 

Y a-t-il beaucoup de trafic sur les rivières en Hongrie ?

Il n’y a aucun trafic commercial sur la Tisza et la Bodrog. Ces deux voies d’eau sont réservées à la navigation de plaisance, par conséquent, aucun risque de croiser une énorme péniche commerciale faisant des vagues ! A bord de votre bateau Nicols, vous croiserez uniquement des bateaux de plaisanciers privés, des pêcheurs, des canoës, jets ski, ski nautiques, stand up paddle…  et autres embarcations de loisirs nautiques…

 

Y a-t-il des écluses sur les rivières en Hongrie ?

Aucune écluse n’est présente en 2020 sur le parcours de Tokaj ou Kisköre. Actuellement les deux bases fonctionnent en « aller-retour » uniquement. Le barrage hydro-électrique de Tiszalök dispose d’une écluse, actuellement en travaux pour toute l’année 2020. Lorsqu’elle sera rouverte à la navigation, cela permettra d’offrir également des croisières en aller-simple entre Tokaj et Kisköre !
S’il n’y a pas d’écluse sur la Tisza et la Bodrog, vous rencontrerez toutefois un pont mobile à Tiszadob : il sert à la circulation routière et lorsqu’un bateau se présente, des techniciens présents 7/7 assurent l’ouverture du pont pour permettre le passage du bateau. Il s’agit d’une véritable curiosité locale car il présente un système d’ouverture remarquable composé de 5 « volets » amovibles ! Vous trouverez aussi quelques « bacs » qui permettent aux voitures de traverser la voie d’eau : ces bacs sont déplacés à l’aide un câble tendu à travers les rivières (Tisza et Bodrog) ; signalez au besoin votre arrivée à l’aide de votre klaxon, pour demander au personnel de baisser le câble dans l’eau et vous permettre le passage.

 

Quelles sont les infrastructures présentes le long de la voie d’eau ?

Outre les deux bases de Kisköre et Tokaj, vous trouverez le long de votre parcours :

  • Des pontons d’amarrage simples.
  • Des ports déjà aménagés, avec pontons, eau, électricité, toilettes et douches, parfois restaurant et piscine flottante comme à Abádszalók (tarif d’amarrage environ 30€ / nuit). Certains de ces pontons seront construits prochainement, de façon à en croiser en moyenne un tous les 15 à 35 km.
  • Et lorsque la rivière est plus large, vous trouverez des « bouées » pour des amarrages sauvages en pleine nature : 18 points sont en cours d’aménagement en moyenne tous les 20 à 30 km, identifiés par des bouées auxquelles les bateaux pourront s’attacher ; une halte au cœur de la nature, pour se baigner, pêcher, ou passer la nuit sous les étoiles, ça vous tente ?

 

Trouve-t-on facilement des commerces et restaurants le long de la voie d’eau ?

La rivière Tisza ayant souvent été sujettes aux crues dans le passé, les villages se sont souvent établis à quelques kms de la voie d’eau afin d’éviter les caprices de la nature. Par conséquent, vous ne trouverez pas toujours de boutiques à proximité immédiate de la rivière : pensez à faire le plein en début de croisière, et à prévoir au moins 2 vélos à bord pour le ravitaillement en cours de séjour.

Attention : dans les petits villages, les commerces sont parfois ouverts uniquement le matin, de 6h à 12h (parfois 14h). Dans les plus grandes villes ou les communes touristiques comme à Tokaj, aucun souci : les magasins sont ouverts aussi l’après-midi jusqu’à 18h en général.

Restaurants : hors saison les restaurants sont principalement ouverts seulement le midi. En saison (de juin à septembre inclus) ils sont ouverts également le soir. Attention toutefois, en Hongrie le diner est servi tôt. Les restaurants sont ouverts de 18h à 21h environ, mais généralement on accepte les clients à table jusqu’à 20h maximum ; passée cette heure, les cuisines sont fermées et l’on ne sert plus de nouveaux clients. Ne vous laissez pas surprendre, il serait dommage de manquer une bonne table pour être arrivés un peu trop tard ! N’oubliez pas de découvrir les « Halászcsárda», restaurants typiques hongrois où l’on sert poissons et nourriture locale, et que l’on trouve dans quasiment tous les villages…

Quelques-uns de ces restaurants sont directement au bord de l’eau et disposent de leur propre ponton privé. On y sert des spécialités régionales… à base de poisson bien sûr ! Vous trouverez ces bonnes adresses dans le guide fluvial et dans l’application mise à votre disposition à bord du bateau (sur tablette, et téléchargeable aussi sur votre téléphone).

 

Peut-on pêcher pendant sa croisière fluviale en Hongrie ?

La pêche de plaisir est possible depuis votre bateau. Le permis peut être acheté après l'enregistrement au bureau, avant d’embarquer sur votre bateau Nicols. La pêche est fructueuse partout dans les eaux hongroises : en 2015 le record affiché était la pêche d’un poisson-chat (silure) de 80,5 kg et 226 cm de long ! Les amateurs de pêche vont se régaler, car la rivière Tisza offre une grande diversité de poissons : vous pouvez apprendre à mieux les connaître en visitant l'aquarium de l'Ecocenter à Poroszlô.

 

Peut-on se baigner au cours de sa croisière ?

Les vacances en bateau ne seraient pas parfaites si l’on ne pouvait pas se baigner ! En Hongrie, vous pouvez vous baigner sur les plages aménagées au bord de la rivière, dans les piscines dont certaines sont équipées de toboggans aquatiques, ou encore dans les nombreuses piscines d'eau chaude thermale (comme ceux de TISZAÚJVÁROS, TISZAFÜRED, et SÁROSPATAK) qui participent à la renommée de la Hongrie.

Bien sûr, vous pouvez toujours choisir de faire un plongeon depuis votre bateau directement dans la rivière : toutefois faites attention aux zones avec courant et veillez toujours sur vos enfants !

 

TIPS / conseils et astuces

  • Pendant toute votre croisière fluviale en Hongrie, vous naviguerez à proximité de parcs nationaux protégés. Les paysages naturels sont d’une beauté remarquable, et la flore et la faune environnantes sont 100% intactes... soyez respectueux de la nature qui vous entoure !
  • La rivière Tisza est d’une richesse incroyable, tant par sa faune que sa flore. Les pêcheurs, ornithologues, amateurs de nature se régaleront ! N’oubliez pas d’apporter vos jumelles et appareils photos.
  • Si vous vous amarrez en pleine nature, pensez à apporter votre crème anti-moustiques pour éviter tout désagrément ! Pour des nuits tranquilles, tous les hublots de cabines de votre bateau Nicols sont équipés de moustiquaires...
  • La navigation en Hongrie permet la découverte des trésors gastronomiques et œnologiques locaux : si vous appréciez le vin local (notamment le célèbre vin de Tokaj) n’oubliez pas pour autant que le capitaine du bateau ne doit pas conduire en état d’ébriété : en Hongrie, tolérance zéro pour l’alcool, en voiture comme en bateau ! La police fluviale peut effectuer des contrôles et n’hésitera pas à vous verbaliser si le contrôle alcoolémique des pilotes à bord s’avère positif.
  • Accès internet : en Hongrie, le réseau 4G couvre 99,9% du pays. Comme partout en navigation, vous pouvez de manière ponctuelle vous trouver avec votre bateau dans une zone où la couverture est moins bonne (zone valonnée, ou sous les arbres, etc...). Si vous avez impérativement besoin de réseau, naviguez un peu plus loin et vous devriez rapidement vous retrouver en zone couverte par la 4G.

En savoir + >>  sur la région Tokaj  sur la région Tisza

Partager l'article

A lire aussi

Nicols utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

J'accepte ×
MAIS DE