MENU
Retour à la liste

C'est si Doubs...

Au cœur de la Franche-Comté, le Doubs serpente. se montrant d'abord intimiste et champêtre ou départ de Dole, puis enserré de paysages  grandioses en approchant de Besançon. Une semaine durant, au gré du passage des écluses, nous avons pu naviguer à bord d'un confortable bateau fluvial, le Sixto de Nicols, conçu et fabriqué par le loueur français.

Navigation de Dole à Besançon au fil de l'eau

Il faut bien reconnaître que la majorité de nos essais se déroulent davantage le long du littoral, voire en haute mer, que dans les eaux Intérieures. Pour autant, ces dernières ne manquent pas de charme ni d'atouts et ont prouvé une nouvelle fois, lors de notre reportage, leur diversité remarquable et plus généralement celle de nos paysages français. Nous avons eu la possibilité de naviguer entre Dole et Besançon, sur le canal du Rhône au Rhin (qui n'est autre que le Doubs canalisé), à bord d'une confortable péniche, appelée Sixto en raison de sa capacité d'accueil et conçue et fabriquée par le loueur français Nicols. Ce dernier s'est fait une spécialité de ces croisières fluviales, en France mais aussi en Europe et totalise plus d'une vingtaine de bases, qu'il possède en nom propre ou via un réseau de franchisés. C'est le cas de celle de Dole, tenue par Yoann Cessin et son équipe, d'où nous sommes partis pour cette croisière d'une petite semaine...

Les esprits de Louis Pasteur et Marcel Aymé

C'est pourtant presque « à regret » que nous appareillons en ce lundi après-midi, car la ville de Dole n'a pas fini de nous séduire avec son centre-ville charmant surplombé par sa collégiale Notre-Dame, son quartier des Tanneurs (sorte de petite Venise) où flottent encore les esprits de Louis Pasteur et de Marcel Aymé, ses restaurants et son patrimoine exceptionnel. Mais les promesses de découvrir le Doubs et l'envie de naviguer sont finalement plus fortes et nous programmons un appareillage vers 15 heures. Quant à notre soif d'explorer la ville plus en détail, ce n'est que partie remise, car notre retour est prévu cinq jours plus tard au même endroit. Quelques impératifs sont toutefois nécessaires avant de larguer les amarres, à commencer par l'avitaillement. Un supermarché est situé à moins d'un kilomètre du port de Dole, lui-même idéalement positionné sur la rive nord, en plein milieu de la ville...

>> Voir la suite

Partager l'article

A lire aussi

Nicols utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

J'accepte ×