MENU
Retour à la liste
Reportage

Avis d'expert : Au Portugal, plongez au cœur du Grande Lago depuis la base d'Amieira !

Baignée par la chaleur de la Méditerranée et les paysages époustouflants du sud de ce pays, se trouve Amieira Marina, sur le Grande Lago. Laissez-vous emporter par le son du fado portugais et le parfum apaisant du romarin, et découvrez la base nautique avec Tiago.

 

Notre expert : Tiago

À 38 ans, c’est déjà la troisième saison de Tiago en tant que dirigeant de la base d’Amieira.  C’est un amoureux de la nature, de sa région et de son pays. Et des pays, il en a vus. Né au Portugal, il a grandi au Luxembourg, avant de se promener en Hollande, en France et un peu partout en Europe.

C’est donc sans surprise que celui qui gère actuellement 15 bateaux - de toutes les tailles - parle sept langues au total : le français, le portugais, l’espagnol, l’anglais, le néerlandais, l’allemand et l’italien.

Mais Tiago n’est pas seul à gérer cette base nautique sur les rives du plus grand lac artificiel d’Europe. Ce sont entre 6 et 8 employés (selon la saison) qui font tout pour que votre croisière fluviale au Portugal soit un plaisir sans embûche.

La base d’Amieira n’est pas seulement un point de départ pour les plaisanciers Nicols. En plus d’offrir des emplacements d’amarrage pour les bateaux privés, Tiago propose des croisières-promenade d’une durée d’1h à 2h30 sur le Grande Lago et sur le fleuve Guadiana. Embarquez à bord du Guadiana, bateau éponyme, pour un déjeuner, cocktail, événement d’entreprise, ou une simple balade touristique qui vous fera découvrir la région !

Ingénieur agronome de formation, notre chef de base au grand cœur est particulièrement sensible aux questions de préservation de l’environnement et de protection de la nature. C’est pour cette raison – d’autant plus dans un environnement semi-désertique comme la région d’Amieira – que Tiago combat toutes les dépenses inutiles de ressources naturelles, de l’eau courante jusqu’au carburant. Un conseil : ne laissez pas le moteur de votre bateau tourner sans raison en présence de Tiago !

 

Équipe d'Amieira Marina

 

 

Les points forts de la région ?

Lorsqu’on lui parle des points forts de sa région, Tiago annonce d’emblée la couleur : ici on est au sud du Portugal, il fait beau, très beau même, et en été il fait chaud, parfois très chaud. Avec des températures qui dépassent aisément les 40 degrés en plein soleil, tous les bateaux sont climatisés, fort heureusement. C’est un avantage, car ici on est quasiment certain de ne pas avoir une goutte de pluie durant sa semaine de croisière. Et quand bien même, cela ne durerait pas longtemps et, comme se plaît à le répéter Tiago “la nature en a besoin”.  Et c’est vrai !

La base et la région sont des ensembles qui ne contrastent pas. Ici, pas de grand complexe balnéaire ou fluvial. La nature est présente et préservée partout. Du calme, des animaux, une végétation faite de chênes liège principalement et, surtout, quasiment aucune pollution n’existe dans la région.

D’ailleurs, les nuits sont si belles et si claires sur le Grande Lago, que le site a été le premier endroit au monde à recevoir en décembre 2011 le « Starlight Tourism Destination Certification », décerné par la Fondation Starlight, avec le soutien de l'UNESCO, de l’OMT et IAC.

Ce n’est pas parce que la zone est préservée que rien n’est aménagé pour les plaisanciers, au contraire. Ici, chaque village propose au moins un quai pour s’amarrer et passer le temps d’un repas ou d’une nuit, bercé par le seul bruit de l’eau !

Nuit étoilée sur le Grande Lago

 

 

La sélection de Tiago

Pour le connaisseur, s’il ne fallait retenir que 3 choses à faire durant sa croisière fluviale au Portugal, c’est :

  • Aller observer les étoiles à Campinho (voir notre article « destination Starlight »)
  • Visiter le musée de Luz, village englouti par les eaux du Grande Lago après la construction du barrage d’Alqueva, et reconstruit sur les rives du lac
  • Et, expérience inédite et surprenante, se rendre sur l’Île dorée à Monsaraz pour y prendre un bain de boue !

Maison du village de Luz

 

 

Au Portugal, on mange très bien !

Pour Tiago, qui est connaisseur, choisir un coup de cœur gastronomique est un déchirement tant les restaurants, les guinguettes et autres petits étals d’alimentation sont tous meilleurs les uns que les autres.

Une adresse : la Lanterna, à Luz. Pour y déguster les meilleurs coques - uniquement les mois sans “R” insiste le spécialiste - préparées à la portugaise.

 

 

Pas comme les huîtres ! 

“Les coques, c’est l’inverse des huîtres” explique Tiago. D’abord surprenante, cette explication est simple à comprendre. Les coques, la spécialité de la région, ne se consomment que les mois qui ne contiennent pas de “R” (mai, juin, juillet et août) – elles ne sont pas bonnes, parole d’expert, les autres mois.

Faisons confiance au connaisseur !

Plat de coques

 

 

Une application pour mieux vous y retrouver

Pour vous permettre de prendre le plus de plaisir possible, Tiago met à votre disposition plans, conseils et cartes de navigation, mais tient aussi une application pour smartphone. Elle est disponible pour vous assurer que jamais vous ne prenez de risque, qu’il s’agisse de trop vous rapprocher de la zone d’exclusion du barrage ou le risque - moins conséquent - de ne pas trouver de super restaurants au cours des plus de 100 kilomètres ininterrompus de votre promenade sur le Guadiana.

Quelques conseils, qui vous seront évidemment répétés, tant par Tiago que par toute l’équipe, lors de l’instruction à la navigation, et que vous retrouverez sur l’application :

  • Respecter les panneaux de signalétique, notamment ceux qui vous indiquent la zone d’exclusion du barrage
  • Respecter la voie principale de navigation (dont une portion se trouve en territoire espagnol) balisée par des bouées numérotées.
  • Si vous vous éloignez accidentellement de la voie de navigation principale, regardez l’écran du GPS et du sondeur qui sont mis à votre disposition sur tous les bateaux, pour éviter de vous échouer sur un haut-fond et revenir dans le lit du fleuve.

Et, bien sûr, en cas de doute, ne pas hésiter à passer un coup de fil à Tiago pour s’en sortir, il connaît le coin comme sa poche !

Comment naviguer sur le Grande Lago ?

 

 

Pour ne pas être déçu de sa première croisière

Selon notre expert, une seule chose - qui est vraie sur toutes nos bases - peut vous empêcher de profiter de votre semaine de croisière fluviale au Portugal : ne pas lire correctement la carte et, surtout, ne pas écouter les recommandations de Tiago durant la formation.

La région n’est pas compliquée à naviguer, du moment qu’on respecte indications et cartographie. Si on s’écarte, il peut y avoir quelques dangers, mais rassurez-vous : ils vous seront tous présentés lors de l’instruction à la navigation, à l’embarquement !

Formation à la navigation avec Tiago

 

La perle de Tiago ? Sa région

Nous aurons eu beau insister, chercher, ou enquêter, il n’y a pas un endroit que Tiago ne chérisse plus qu’un autre dans sa belle région. Sa perle à lui, c’est son environnement. Il parle de son soleil, de ses parfums, de son accueil, des différences de paysages entre les saisons, de sa végétation et de son beau temps.

 

 

Trois mots pour conclure

Bavard, il est compliqué pour Tiago, notre chef de base, de résumer sa région en quelques mots. Malgré tout, ce sont couleurs, chaleur et accueil qui lui viennent à l’esprit lorsqu’on navigue sur le Grande Lago au Portugal. Et nous en sommes, nous aussi, convaincus !

 

 

Pour être convaincu, venez !

Comme s’il fallait vous convaincre de venir, Tiago est accueillant et invite toutes et tous à venir se ressourcer dans cette belle région qu’est celle du Guadiana. Venez pour être isolé, au calme et oublier le stress.

“Vous allez vous remettre en pleine forme, recharger vos batteries et débarquer, le dernier jour, le sourire aux lèvres avec l’envie de revenir” conclue Tiago, dont on ne peut se détacher tant il met de cœur et de plaisir à rendre les autres heureux.

Envie de découvrir nos suggestions de croisières fluviales au Portugal ? Rendez-vous sur notre page dédiée au Portugal.

Coucher de soleil sur le Grande Lago

Partager l'article

A lire aussi

MAIS DE