MENU
Retour à la liste
Reportage

Avis d’expert : A la découverte du Canal du Midi

Le canal du midi, son soleil et son climat... La base du Somail jouit de la localisation idéale sur le canal. Située à moins de 20 minutes de Narbonne par la route, la base dispose de tout ce qu’il faut pour plaire. Restaurants, bibliothèques de livres anciens, monuments historiques… Impossible de ne pas tomber amoureux du Canal du Midi !

Didier, responsable de la base du SOMAIL, en compagnie de Tonie l’hôtesse d’accueil

Notre expert

A 61 ans, Didier est gestionnaire de la plus importante des bases Nicols en France (près de 35 bateaux) depuis 14 ans. Autant dire que la plaisance et les bateaux, il pourrait vous en parler pendant des heures. D'ailleurs, c'est un ancien mécanicien nautique. "Cela fait aujourd'hui 35 ans que je suis dans le nautisme, après avoir tenu un chantier naval, je me suis dirigé vers le fluvial." ajoute-t-il.

Sur place, 30 places de stationnement sont à la disposition des locataires, pour garer leur voiture au sein du parking sécurisé de la base Nicols. “Et si ce n’est pas suffisant, le parking municipal est juste à côté de la base”.

“L’Intermarché se trouve à un kilomètre de la base” explique Didier qui propose aux vacanciers de les transporter au magasin et de les en ramener, pour qu’ils puissent profiter de leurs congés à peine arrivés sur place.
“Si vous arrivez trop tard, une péniche épicerie se trouve à 30 mètres de la base. On y trouve tout ce qu’il faut pour du dépannage ou même pour un plateau apéritif.”

La péniche épicière au port du Somail

 

Didier fait tout pour la réussite de vos vacances fluviales

Didier propose de nombreux services à ses clients :

  • Si vous optez pour un aller simple (vous pouvez déposer le bateau dans une autre base Nicols de la région), il se chargera de réserver le taxi pour vous si vous le souhaitez. Et si vous êtes venu en voiture, c’est votre voiture qui vous attendra à la base de destination.
  • Vous venez en groupe ? Pas de souci, un service de taxi minibus peut venir chercher jusqu’à 16 personnes et leurs vélos !
  • Avant votre départ en totale autonomie, le chef de base vous accompagnera pour prendre en mains le bateau. A vos côtés, il vous montre comment manœuvrer le bateau, comment s’amarrer ou faire demi-tour sur le canal… 30 à 45 minutes plus tard, vous serez autonome pour prendre la barre et larguez les amarres.

 

Un Bief de 70 kilomètres sans aucune écluse

Au départ du Somail, ce sont soixante-dix kilomètres du canal du midi qui vous attendent, sans aucune écluse. Et autant d’occasions de vous arrêter, de piqueter sur le bord et de vous mettre à l’aise pour un pique-nique, un apéritif ou une sieste au calme.

Pique-nique au bord de l’eau, sur le canal du Midi ©JJ Bernier- NICOLS

 

Si cet espace ne vous suffit pas, ou si vous souhaitez vous isoler un petit peu plus, la recommandation de Didier est de vous rendre directement vers le Canal de la Robine :

“Descendez en direction de Narbonne en une journée. Faites une halte à Narbonne pour visiter la ville (ne manquez pas la maison natale de Charles Trenet, le musée de la chevalerie ou encore l’Horreum) puis reprenez votre croisière. Vous allez rapidement atteindre les étangs sauvages de Gruissan. Arrivé à Port la Nouvelle, vous pouvez amarrer le bateau pour aller vous baigner en mer.”

“Vers l’est” poursuit le connaisseur “c’est Béziers qui s’annonce, avec les neuf écluses de Fonseranes à passer. Comptez une demie journée pour le passage complet. Prenez tout votre temps, les lieux sont restés sauvages et naturels.” En continuant votre croisière fluviale, vous arrivez à l’étang de Thau où vous attendent fruits de mer et autres plaisirs iodés.

“Enfin, côté ouest, c’est Carcassonne que vous pourrez visiter. Le terroir, la gastronomie et les paysages ne manqueront pas en route.” ajoute l’amoureux de la région. Il ne faut pas manquer l’arrêt sur le lac de Jouarres pour se mettre au frais en été… un petit plongeon est toujours apprécié !

 

Le canal en lui-même est à visiter

Le canal en lui-même est une œuvre d’art à admirer. Créé en 1666 par Paul Riquet, vous pourrez passer le pont-canal du même nom.

“Le passage du pont-canal de la Cesse en lui-même est une occasion immanquable qui ne présente aucune difficulté, prenez votre temps.”

Connu dans le monde entier, le canal du midi a changé de visage avec l’abattage nécessaire de nombreux platanes qui étaient malades et menaçaient la navigation. “Il y a un petit peu moins d’ombre le long du canal, mais heureusement il reste encore les pins parasols, les cyprès, qui font le charme du canal du midi… et pour ceux qui n’aiment vraiment pas la chaleur, on peut opter pour un bateau climatisé, surtout en été, pour le confort” conseille l’expert.

Le canal du midi, bordé de cyprès ©Gill Haynes

 

Toujours pour la fraîcheur… Secret local : “sous le pont-canal Riquet passe une rivière appelée la Cesse. Vous vous amarrez avant ou après le pont et vous descendez vers la rivière où vous pouvez vous baigner dans une eau limpide. On trouve de nombreux trous d’eau sur la Cesse, c’est une halte peu connue mais absolument obligatoire en route.”

S’il y a peu de pontons ou de haltes aux environs de la base, n’hésitez pas à vous arrêter en pleine nature grâce aux piquets qui vous seront fournis. “Les barbecues, parasols et vélos sont disponibles à la base pour profiter de votre séjour”.

D’ailleurs, pour faire le plein de nourriture ou d’eau en route, les communes ne manquent pas, même si Didier recommande les grandes villes, histoire d’optimiser les arrêts et de ne pas avoir la sensation de passer du temps en ville.

 

Quelques conseils pour profiter au mieux de la croisière fluviale

“Le canal du midi est assez venteux” prévient Didier “Il faut parfois bien anticiper ses manœuvres ou ses arrêts”. Rassurez-vous, les bateaux de la base du Somail sont prévus pour résister à ces mouvements du vent ;-)

“Ne soyez pas impressionnés par les ponts qui sont assez bas ou les étroites écluses, vous verrez, ce n’est impressionnant que la première fois”. Les tunnels sont tous éclairés et les éclusiers à votre disposition en cas de doute ou de besoin.

Les ponts du canal du midi : ils sont bas, mais pas d’inquiétude, ça passe pour les bateaux Nicols !

 

Autre conseil du gestionnaire de la base pour bien débuter votre croisière fluviale : “Arrivez le soir” recommande Didier. “Profitez de la soirée au Somail pour aller au restaurant et vous détendre. Le lendemain matin, après avoir dégusté des viennoiseries de la boulangerie toute proche, partez à la fraîche pour arriver à votre première halte en toute tranquillité.”.

 

Arrivé au Somail, vous profiterez de vos vacances

D’ailleurs, rien qu’au Somail, ce ne sont pas les activités qui manquent : “Une immense bibliothèque de livres anciens (« Le trouve tout du livre ») où on trouve vraiment tous les livres du monde, dans un monument qui mérite la visite.”

A l’office du tourisme, ne pas manquer le film qui retrace l’histoire, la construction et le fonctionnement du canal du Midi.

“Dans la région, on mange. On mange très bien même.” Les bonnes adresses gastronomiques de Didier sont proches de sa base :

  • “L’escale du Somail, très bon restaurant. Ici, que des produits frais et une carte épurée. Quatre viandes, quatre poissons et c’est tout” conseille-t-il.
  • Au restaurant voisin, l’eau à la bouche, installez-vous sur la terrasse qui domine le canal, en ne manquant pas d’admirer l’intérieur de la salle, c’est un monument rempli d’histoire.
  • Si vous avez envie de fraîcheur, un glacier vous accueille. Et, à l’heure de l’apéritif, un bar à tapas est à quelques pas de la base.

Soirée nocturne au Somail © nicols-arnoldi-design

 

Le coup de cœur du responsable de base

Le coup de cœur de Didier, c’est automne qu’il se découvre. “Aller sur le canal de la Robine. Le soir, admirez le coucher du soleil parmi les arbres qui commencent à perdre leurs feuilles. Et le matin, sentez la chaleur douce se lever. C’est un endroit splendide, loin du monde et de l’agitation.”

 

Le Somail en 3 mots ?

“La base du Somail, c’est avant tout un lieu d’accueil et de service. Nous voulons que les plaisanciers se sentent en vacances dès qu’ils arrivent dans la région. Nous allons les chercher à la gare, nous les accompagnons au supermarché ou nous gardons leur voiture en sécurité.” explique Didier.

Pour découvrir les croisières fluviales proposées par Nicols sur le Canal du Midi, rendez-vous sur notre page.

Partager l'article

A lire aussi

MAIS DE