MENU
Retour à la liste
Carnet de voyage

Les Quadras en Hongrie

Nous partons souvent en vacances avec un autre couple d’amis et nous recherchons toujours des séjours un peu atypiques. Nous avons découvert il y a quelques années les croisières fluviales en bateaux sans permis, et sommes rapidement devenus des adeptes de ce mode de vacances en « slow tourisme »… No stress, on avance entre 6 km et 10 km/h, on a le temps de voir défiler les paysages, bref, on prend le temps de vivre !

Cette année nous avons appris que la compagnie NICOLS lançait une nouvelle destination de tourisme fluvial en HONGRIE. Comme nous avions envie de nouveauté, nous avons jeté notre dévolu sur une croisière en mini-semaine au départ de Tokaj, pas très loin de la frontière avec la Slovaquie. Un week-end nous semblait trop court pour découvrir la région, la mini-semaine nous a paru une bonne alternative.

Nous avons embarqué à bord d’un bateau ESTIVALE Quattro B, depuis la petite ville de Tokaj, connue pour ses vins de renommée internationale. La région est magnifique et présente un paysage parsemé de vignes et vallées, de petites chaines de montagnes.

L’aménagement du bateau nous a agréablement surpris. C’est propre, bien rangé et fonctionnel. Tout est prévu, pour se sentir comme à la maison. Chaque cabine dispose de sa salle de bain privée. Notre intimité était préservée, ce qui est bien, surtout quand on est deux couples.

Durant notre séjour, nous avons eu l’occasion de visiter de nombreux lieux. Avant de partir en croisière, nous ne pouvions pas manquer la visite de la cave Rákóczi à Tokaj. Nous en avons également profité pour nous faire un petit stock de vin et de nourriture pour notre mini-semaine.

Crédit photo : BODROGKISFALUD©Hangavári Szőlőbirtok és Pincészet Kft.)

 

Lors de notre parcours, nous avons eu la chance d’observer quelques oiseaux migrateurs près de la zone protégée Tokaj- Bodrogzug comme nous l’avait expliqué le formateur pour la conduite du bateau. Nous avons profité d’une halte pour faire une randonnée d’1h30 à la découverte de la faune et de la flore locales. Cette région de la Hongrie est vraiment un paradis pour les amateurs de Nature ! il ne faut surtout pas oublier son appareil photos, il y a vraiment des clichés exceptionnels à réaliser…

 

Arrivés à Sárospatak, étant des passionnés d’histoire, nous nous sommes arrêtés pour visiter le château de Rákóczi que nous avions aperçu depuis la rive. Nous avons vu qu’il y avait possibilité pour ceux qui le souhaitent de faire des balades en canoë (location possible sur place).

Le château de Sárospatak ©Ingrid másolata

 

Une autre étape de nos vacances en bateau fut Sátoraljaújhely. Nous n’avons pas poussé jusqu’au Parc d’attractions de Zemplen (il parait que c’est très bien pour les familles) car il fallait prendre un taxi pour y aller car ce n’est pas à proximité immédiate de la voie d’eau. Nous avons profité de cette escale pour nous rendre au point de vue Magas-Hegy qui offre une vue splendide sur la ville.

Escale à Szabolcs : voilà un petit village paisible au bord de la Tisza, véritable mine d’or d’un point de vue historique. Nous y avons trouvé de nombreux vestiges du passé tels que d’anciennes pierres qui marquaient les contours d’un ancien château fort.

Et les pêcheurs ? Nous avions entendu parler d’un spot incontournable pour les amoureux de la pêche : Dombrád. Passionnés que nous sommes, nous avons décidé d’en faire la dernière étape de notre croisière. La pêche fut d’ailleurs abondante, des gardons, des perches, des poissons-chats et même des mulets ! Pendant que les hommes pêchaient, nous les femmes nous nous détendions au bord de l’eau. Petite baignade sur la plage de sable fin, un vrai petit paradis !

Cette croisière en péniche nous a vraiment permis de nous ressourcer. Nous avons bien apprécié la tranquillité de ce séjour. Seul petit bémol, nous avons eu un temps mitigé. Certaines journées avec quelques gouttes, mais la plupart du temps le soleil était avec nous.

Cette première expérience avec les bateaux sans permis Nicols a été une réussite et nous avons pu facilement manœuvrer le bateau sur la rivière Tisza. Nous songeons déjà à renouveler l’expérience !

Partager l'article

A lire aussi

Nicols utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

J'accepte ×
MAIS DE