MENU
Retour à la liste

L'Estivale Octo Fly C

Au chantier naval choletais, un nouveau bateau dédié à la navigation fluviale se profile…

Deux ponts flambant neuf, pouvant porter chacun cinq tonnes, incarnent le chantier d’envergure.

L’Octo Fly C pèse huit tonnes et affiche des mensurations inégalées jusqu’à présent. Son originalité repose aussi sur sa paternité, nourrie par un sondage auprès de 10 000 plaisanciers français et étrangers, « qui avaient tous déjà navigué à bord de nos bateaux », précise Corinne Dufaud, chargée de communication.

Les attentes ont parfois surpris, notamment de la clientèle étrangère désireuse d’avoir une salle de bains par chambre! Un confort culturel à ne pas négliger quand on sait que 70 % des locataires de Nicols sont étrangers.

Pour la maniabilité, d’autres ont imposé deux propulseurs, un à l’avant et deux à l’arrière, ce qui permet de redresser le bateau sans avoir à avancer.

Tandis que d’autres ont insisté pour profiter d’une terrasse à l’arrière du bateau et pour abriter et agrandir le poste de pilotage, situé au-dessus des cabines, pour déjeuner ou bronzer.

 

"Vivre à bord, comme à la maison"

Tous ces désirs ont été respectés et couchés sur le papier par David Hervouët, chargé du bureau d’études. Non sans mal, car les contraintes techniques sont multiples.

Par exemple, l’OctoFly C, surnommé en interne "le bateau amiral",mesure 14,95 mètres de long pour 15 mètres autorisés.

>> Lire la suite de l'article

Partager l'article

A lire aussi

Nicols utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

J'accepte ×